Avant que le tablier ne soit noué et que, comme annoncée, une poitrine de porc caramélisée ne soit cuite avec du gingembre et du chou pointu, on a besoin de votre aide. Il y a une chose qui me rend fou dans les poitrines de porc.

Lorsque nos trois enfants étaient encore petits, nous avions non seulement un grand nombre de livres pour enfants sur les étagères, mais bien sûr nous avions aussi accès à la bibliothèque municipale, dont la visite, et plus encore son stock, apportait de la variété à notre lecture quotidienne.

Un jour, parmi tous les livres, il y en avait un avec beaucoup de comptines amusantes qui se promenaient dans les pièces de notre habitation, laissant un mot ailé dans la famille. Celui dont on se souvient ressemble à ceci :

“… J’aime aussi les poitrines de porc… Et les fines cuisses de porc que je mange tout seul…”

Malheureusement, aucun d’entre nous n’est capable de faire la rime complète. Nous le faisons depuis des décennies. Comme nous avons maintenant des petits-enfants, il serait sûrement amusant de leur lire le livre également.

Poitrine de porc caramélisée au chou gingembre pointu

L’ingrédient le plus visible du plat est « l’eau de coco ». À nos yeux, l’eau de coco dans un magasin de produits diététiques ou un supermarché est au même niveau que toutes les autres absurdités des super-aliments, cependant. Des choses dont personne n’a besoin. Si vous pensez personnellement que l’eau de coco cuite avec la poitrine de porc aurait un sens, alors achetez une bouteille. Il y a d’autres moyens.

Pour obtenir le goût, je prends 100 g de flocons de noix de coco, je les fais bouillir dans un litre d’eau (ou un peu plus), je laisse reposer pendant deux heures et je tamise les flocons. Le liquide a un goût merveilleux de noix de coco, objectif atteint.

Le plat de poitrine de porc caramélisée au gingembre et au chou pointu est servi avec du riz ou de la baguette fraîche.

Ingrédients : poitrine de porc caramélisée pour quatre personnes : * 1 kg de poitrine de porc désossée * 75 g de sucre * 125 ml d’eau * 1 l d’eau de coco (production propre, voir ci-dessus) * 30 ml de sauce d’huître ou de poisson (style asiatique) * 50 ml de sauce de soja * 1 botte d’oignons de printemps (ou deux oignons normaux) * 1 cuillère à café de sel * 2 cuillères à café de poivre fraîchement moulu * par personne, pocher 2 œufs de caille ou 1 œuf de poule * Piments (selon le piquant souhaité)

Ingrédients chou pointus au gingembre * 1 petit chou pointu * 2-3 cuillères à soupe d’huile d’arachide * 1 morceau de gingembre frais * 1 gousse d’ail * 1 oignon * sel * poivre.

Coupez d’abord la poitrine de porc (avec la couenne) en cubes d’environ 2,5 cm et mettez-les de côté. Faites bouillir le sucre et 125 ml d’eau dans une grande casserole, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que presque toute l’eau se soit évaporée. L’objectif est d’obtenir une belle couleur jaune doré du sucre. Cela prend environ 5-6 minutes.

Faites frire les dés de porc dans le caramel. Remuez fréquemment pour que la viande soit bien enrobée par le caramel.

Versez un peu de l’eau de coco fournie et faites mijoter tranquillement. Si de la mousse se forme, il faut l’écumer.

Coupez les piments en petits morceaux et les oignons en gros morceaux, puis ajoutez-les dans la marmite avec la sauce aux huîtres et au soja, salez et poivrez. Faites cuire pendant environ une heure à basse température jusqu’à ce que la viande soit bien tendre, en ajoutant un peu d’eau de coco sous forme de liquide.

Enlevez les feuilles extérieures du Spitzkochl, coupez le reste en diamants d’environ deux à deux centimètres et demi. Coupez l’oignon dans le sens de la longueur en huit ou douze morceaux environ. Peler l’ail et le gingembre et les hacher très finement.

Faites d’abord revenir l’oignon, puis le chou pointu dans une poêle avec de l’huile d’arachide, ajoutez le gingembre et l’ail, salez et poivrez. Le chou pointu au gingembre doit être encore croustillant au moment de le servir.

Pocher les œufs avant de les servir

Important : les œufs doivent être frais et surtout froids, ce qui rend le blanc d’œuf un peu plus épais que lorsque les œufs sont à température ambiante.

Faites bouillir de l’eau avec 3-4 cuillères à soupe de vinaigre ménager dans une grande casserole peu profonde. Le vinaigre permet au blanc d’œuf de mieux cailler sans en altérer le goût de manière importante.

Battez les œufs dans une tasse et laissez-les glisser l’un après l’autre dans l’eau. L’eau ne doit pas être pétillante, sinon les blancs d’œufs se séparent rapidement.

Laissez les œufs mijoter (pocher) pendant 2 à 4 minutes, selon la consistance du jaune d’œuf, et retirez-les individuellement à l’aide d’une écumoire.

Arrangez tout ensemble et servez immédiatement. Vous obtiendrez un plat fini de poitrine de porc caramélisée avec du chou au gingembre et un œuf poché.