Des myriades d’endroits sont à découvrir en Asie, mais la magie des lieux est parfois gâchée par l’affluence de touristes, avec ses inconvénients. Pour pallier cela, choisissez des lieux peu connus comme la porte de l’Enfer au Turkménistan ou préférez une visite matinale du Taj Mahal au lever du soleil.

Le Taj Mahal, le temple de l’Amour en Inde

Situé à Agra, cet immense édifice indien symbole de l’amour qu’il portait pour sa femme, fut construit sur l’ordre d’un empereur Moghol dans le courant du XVIIe siècle. Cette œuvre magnifique en marbre blanc digne d’un conte de fées est vraisemblablement le site touristique en Asie le plus réputé, avec près de 4 millions de visiteurs par an !

Sa particularité est due au fait qu’il a su traverser le temps et l’histoire de l’humanité sans subir aucun dégât, comme s’il survolait les différentes tribulations mondiales ! Ainsi, c’est le même temple original que nous pouvons admirer de nos jours grâce à l’ingéniosité de ses concepteurs. Il est aussi réputé pour être l’un des monuments d’Asie symbolisant l’Inde, comme la tour Eiffel pour la France, la statue de la Liberté pour les US ou la statue de Christ rédempteur pour le Brésil.

Le Bouddha du Temple de la Source

Toujours sur les traces de sites grandioses comme le continent, nous pouvons citer une autre construction monumentale de par ses dimensions terrestres. Il s’agit d’une statue du Bouddha située dans le Temple de la Source. Avec une taille de 153 mètres, elle dépasse largement les mensurations de la statue de la Liberté ou celle du Christ rédempteur et fait figure de géant en fait de monuments d’Asie.

Terminée récemment au cours de l’année 2008 sous l’égide de l’État chinois qui voulait impressionner les touristes et visiteurs, sa construction nécessitait quelque 55 millions de dollars ! Les dirigeants chinois voulaient aussi reproduire la statue du Bouddha de Bâmiyân qui fut dynamitée par les talibans durant leur règne. Ceux-ci voulurent raser toute trace du bouddhisme en Afghanistan.

Le temple d’Angkor Vat, au Cambodge

Nous pouvons dire que ce qui fait la réputation des monuments d’Asie, c’est la grandeur démesurée de leur dimension sur terrain. Ce fut au début du douzième siècle que le souverain Suryavarman II fit construire le temple d’Angkor Vat pour représenter l’État et servir aussi de capitale du royaume khmer.

Ce site touristique en Asie est tellement célèbre qu’il représente le symbole du Cambodge de nos jours et figure même sur le drapeau national cambodgien ! Principale attraction touristique du pays, il fut initialement dédié au culte de la déesse hindoue Vishnou, avant d’être reconverti au bouddhisme actuellement.